Association générations Tinghir-France
projet en cours de GTF : cliquez pour plus de détailsConvoi vers Tinghir
Membres Annuaire Visitez les forums CHARTE GTF
   Recherche :  Rechercher  
Menu principal
AccueilArticles
Proposer article
Archives
Contacts Forums Album photo Annuaire Cuisine Annonces Sondages Nos Projets Groupe Isnayen PP-News
Connexion
Pseudo

Mot de passe


Mot de passe perdu ?

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !
En ligne
 2: invité(s)
 0: membre(s)

Vous êtes Visiteur.
Inscrivez-vous maintenant !

Photos Historiques de Tinghir
par A. Bourass
Bienvenue à

Nos derniers inscrits
achrafde198931/8/2006
out3tta30/8/2006
elhoussaine29/8/2006
Etendre/Réduire
 
Etendre/Réduire
Au féminin : Congrès mondial amazigh «Heureux d\'être au Maroc»
Posté par Yidir le 10/8/2005 13:07:09
(274 lecture(s))

Au féminin Lounès Belkacem «Nous sommes heureux que cela puisse arriver au Maroc»

A l'issue des travaux du quatrième congrès du CMA ( Congrès mondial amazigh), qui s'est déroulé à Nador, Lounès Belkacem, reconduit à la présidence du Bureau de cet organisme, s'est dit « extrêmement satisfait. Nous avions des appréhensions avant la tenue du congrès. Mais nos craintes ont vite été dissipées». La reconduction de l'Algérien résidant en France, Belkacem Lounès, à la tête du CMA (Congrès mondial amazigh) se justifie en grande partie par l'attachement à une stratégie de continuité et d'écart par rapport aux Etats les plus concernés, dont en premier lieu le Maroc et l'Algérie.

Le congrès, dont les travaux ont pris fin dimanche dernier, a élu un Conseil fédéral constitué de 39 personnes, lesquelles ont, à leur tour choisi les membres du Bureau mondial.
Même en brandissant un drapeau amazigh derrière la tribune du Congrès mondial amazigh ( CMA), les participants aux assises de Nador ont montré qu'ils ont changé et qu'ils sont devenus de plus en plus mûrs en termes de tactique politique.

  La suite... | 4088 octets en plus | Commentaires ??
Au féminin : Abbas El Jirari, insulte Imazighen
Posté par Visiteur le 11/6/2005 11:43:11
(141 lecture(s))

Monsieur, Suite à la publication de votre intervention par le journal Al Alam (31/5/5 et 01/06/05), intervention que vous avez donnée à Fès le 25 ou le 26 mai 2005, j'ai décidé de vous répondre et vous exprimer ma désapprobation quant aux allégations irresponsables que vous avez proférées lors de votre exposé « académique ». Je vous signale que j'ai pris la peine de lire votre écrit, qui ne me surprend pas et ne sort pas non plus du cadre d'un type de discours fasciste auquel nous ont habitué des « intellectuels » de pacotille de votre espèce. Evidemment, je vous réponds dans la langue de Molière, qui est ma deuxième langue après l'amazighe. L'arabe s'étant toujours présenté à moi comme langue rébarbative, opaque et complètement déconnectée de ma réalité et de mon imaginaire. Autant vous dire que sociolinguistiquement, c'est une langue de colonisation en Afrique du Nord. ....... Par : Moha Moukhlis ....

lire l'article ....

Au féminin : journée d’étude sur le métissage culturel
Posté par Visiteur le 3/6/2005 15:47:06
(85 lecture(s))

Au féminin

journée d’étude sur le métissage culturel



Métissage culturel, stratégies identitaires et discours sécuritaire



DERROUICH Hamid.



Introduction



Une évidence méthodologique laisserait dire que la formation d’une culture passe nécessairement par un dialogue continu et s’effectue en interaction avec un environnement aux multiples visages. Un raisonnement culturaliste au sens où l’emploie J.F Bayart " tient pour acquise, ou en tout cas nécessaire, la correspondance entre communauté politique et une cohérence culturelle, que celle-ci soit originelle ou héréditaire (…) ou raisonnée ou choisi (le fameux " plébiscite de tous les jours " de Renan) ". L’anthropologie nous fournit continuellement des exemples de sociétés culturellement indéfinies ayant fondé leur identité sur l’échange, le métissage et le cosmopolitisme et leur positivité historique.

  La suite... | 24467 octets en plus | Commentaires ??
Au féminin : Chamakh aurait signé a l'OM hier!
Posté par tamassinte le 9/6/2005 16:42:22
(102 lecture(s))

Selon plusieurs sources, notament Andrée De Rocca sur France bleue provence, le bordelais Marouane Chamakh aurait signé à l'OM ce mercredi.
L'info n'a pas été annoncé par le club officiellement aujourd'hui, dans l'attente du prochain entraineur de l'OM, mais si toutefois il était connu dès ce jeudi, son arrivée serait aussitôt anoncée.

Au féminin : M. Boutih : une refonte complète et controversée de l\'immi
Posté par Visiteur le 14/5/2005 17:24:59
(107 lecture(s))

Au féminin PARIS (AP) - Son voeu: "que l'immigration ait la même image qu'aux Etats-Unis". Dans un rapport controversé, le "M. Société" du PS et ancien président de SOS-Racisme, Malek Boutih, se prononce pour des quotas par pays, des cartes de séjour tricolores et contre une régularisation massive des sans-papiers à l'heure actuelle. Interrogé par l'Associated Press, il se défend de vouloir durcir la législation.

Contribution personnelle au débat du PS sur son projet pour 2007, ce rapport interne dont l'AP a obtenu copie a été divulgué par l'hebdomadaire "Les Inrockuptibles" du 4 mai. Intitulé "Une nouvelle politique de l'immigration", il n'a pas été examiné par les instances nationales du PS, selon son auteur. Son constat: "la politique d'immigration actuelle est un échec" et la loi "totalement illisible", entraînant une gestion au cas par cas.

La faute à la droite qui, écrit-il, "n'a cessé de restreindre durement les conditions de séjour et les droits des étrangers", ce qui a "fabriqué des sans-papiers". A cet égard, le nouveau plan Villepin s'inscrit dans "une politique d'immigration où on laisse les immigrés rentrer, mais on ne leur donne pas de statut". Quant au PS, il s'est contenté de "réparer les conséquences des lois Pasqua".

Pour y remédier, le rapport propose une refonte totale de la politique d'immigration. Il se prononce pour l'instauration de quotas par pays en fonction des "besoins" et de "la capacité d'accueil" de la France. Le gouvernement validerait en conseil des ministres le nombre de titres de séjours accordés. Les pays concernés seraient ceux qui "ont des relations traditionnelles avec la France" comme le Maghreb.

Une administration "spécifique", "l'Administration pour l'accueil et l'insertion des immigrés (2A2I)", tiendrait les rênes. Elle aurait une antenne dans chaque pays partenaire, au près de laquelle les candidats à l'immigration déposeraient leur demande. Les candidats retenus devraient suivre une préparation, dont une formation à la langue française, dans le trimestre précédant leur départ.

Le "conglomérat de textes et circulaires", dont l'ordonnance du 2 novembre 1945 sur les conditions d'entrée et de séjour, serait "abrogé au profit d'une loi unique". Celle-ci mettrait en place trois cartes de séjour: la carte rouge, valable dix ans et renouvelable, en vue d'une installation définitive; la carte bleue, valable cinq ans et renouvelable, qui donnerait notamment aux saisonniers une autorisation de six mois cumulables; la carte blanche, pour les étudiants, pour cinq ans non renouvelables. Les titulaires des deux dernières pourraient demander une carte rouge.

Avec ce système de cartes tricolores, le secrétaire national du PS chargé des questions de société pense pouvoir "réduire de 80 à 90%" l'immigration clandestine. "Si vous avez aujourd'hui des gens qui rentrent avec des visas ou des demandes d'asile et qui s'installent, c'est parce qu'il n'y a pas de voie légale d'immigration", explique-t-il mercredi dans un entretien à l'AP.

L'ancien "pote" se prononce en outre contre une régularisation massive des sans-papiers aujourd'hui, comme vient de le faire l'Espagne, car elle serait "rapidement annulée par l'arrivée de nouveaux migrants irréguliers". Il juge en revanche que son système permettrait de "mettre les compteurs à zéro".

Il s'oppose au regroupement familial automatique, auquel il préfère un système où le candidat à l'immigration demande à faire venir sa famille dès le dépôt de sa candidature. Il demande une "clarification" sur la double nationalité, afin que les binationaux ne soient plus considérés comme non-Français dans leur pays d'origine. Enfin, il propose une journée nationale de l'immigration.

Conscient qu'il risque de froisser, Malek Boutih se défend d'avoir rédigé un rapport "musclé" et fustige "une certaine gauche qui ne veut avoir qu'une posture sur l'immigration". "On a le droit de débattre de l'économie. On a le droit de débattre du social. Dès que cela concerne l'immigration, il n'y a que deux adjectifs: soit vous êtes un laxiste qui veut la ruine de la France, soit vous êtes un fasciste".

« Précédent[1] 2 3 ... 10 Suivant »