Association générations Tinghir-France
projet en cours de GTF : cliquez pour plus de détailsConvoi vers Tinghir
Membres Annuaire Visitez les forums CHARTE GTF
   Recherche :  Rechercher  
Connexion
Pseudo

Mot de passe


Mot de passe perdu ?

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !
Menu principal
AccueilArticles
Proposer article
Archives
Contacts Forums Album photo Annuaire Cuisine Annonces Sondages Nos Projets Groupe Isnayen
Bienvenue à :

A lire : L'Etoile du berger

A lire : L'Etoile du berger en flipbook



Nos derniers inscrits
ISMAELOVEC7/1/2012
KamalTitano23/12/2011
izamnirardayne27/11/2011
Faire un Don

Banque : BNP Clichy Jean Jaurès
agence : 00581
compte : 10047341
clé 20


Par téléphone : L'appel vous coutera 0.56 cents dont 0.35 cents de don à l'association si vous voulez un reçu merci d'envoyer votre code par mail ou contacter un membre de GTF
Pour Faire un don,
cliquez sur l'image
fr
Appelez, autant de fois que vous souhaiter, le numéro affiché et inscrivez le code obtenu et cliquez sur OK



Etendre/Réduire
 
Etendre/Réduire
affiche : Interview de SaghruBand à Hespress
Posté par Visiteur le 5/8/2010 14:40:29
(801 lecture(s))

Entretien de Fatima-Zohra Zaim

Entretien de Fatima-Zohra Zaim avec le leader du groupe Saghruband M'barek Oularbi(Nba).
Le (leader) du groupe musical Saghru à Hespress : soyons démorcartes avec nos comportements et non avec nos paroles : Saghru Band est un groupe musical bien connu dans la communauté Amazighe.
C’est un groupe de jeunes intellectuels qui ont choisi la musique comme moyen de défendre leur existence et leur identité. Ils appartiennent a cette partie marginalisée du Maroc comme elle fait partie d’eux.
Ce groupe est la continuité de la lute de leur ancêtres et la voix actuelle du sud est du Maroc.


Ce groupe a commencé une carrière solide comme leur nom l’indique. Ils ont chanté, la liberté, la justice, l’espoir, et leur public a répété avec eux.

Ils ont fondé leur groupe depuis cinq ans seulement et grâce à leur courage, à leur musique et à leur conduite exemplaire Ils sont devenus largement connus en un temps record.

Leur large public constitue leur richesse, ils ont participé à plusieurs festivals et assemblées artistiques nationaux et internationaux...

Voici le résumé de notre entretien avec l’artiste, le calligraphe, le peintre et le leader du groupe Saghru M'barek Oulaarbi :

Qui est M'barek Oularbi (Nba) et qu’est-ce que le groupe Saghru?

Nos chansons parlent en notre nom. Vous découvrirez qui nous sommes quand vous écouterez les chansons de Saghru Band.

Quel était le début artistique du groupe Saghru?

Nous avons commencé là où nous devions commencer. Nous avons commencé à chanter dans les activités associatives et universitaires. Nous nous sommes trouvé en peu de temps sur la scène internationale. Nous avons commencé ce que nos ancêtres ont commencé avec leur armes pour continuer avec un autre type d’arme : La musique.

Pour qui chantent les jeunes du groupe Saghru ?

Pour notre propre plaisir, nous écoutons notre musique et nous n’essayons pas de faire une distinction entre l’un ou l’autre. Nous chantons, l’amour, la vie, la liberté, la démocratie, la diversité et l’existence. Tout ça dans un moule artistique engagé.
Nous chantons au monde entier Bien sûr.

Quelles sont vos réalisations artistiques antérieures et comment était l'interaction avec le public?

Muha et Tilelli (Liberté) sont deux cris contre la Hogra et la soumission. L'interaction du public était fantastique. L'entrée de nos chansons dans les maisons amazighes présentes dans tous les coins du monde, nous a permis de dépasser notre réputation locale et de nous faire connaître mondialement. Nous allons poursuivre notre chemin avec notre courage habituel et continuer d’être proches des préoccupations de l’homme amazigh et de l’homme ou qu’il soit.

Vous chantez en Rifain, en Tachelhit et en Kabyle et dans toutes les couleurs amazighes, ce choix a –t- il donné ces fruits ?

Nous avons chanté en français, en dialecte marocain, en anglais et nous chanterons dans n’importe quelle langue pour faire entendre notre voix au monde entier et transmettre notre message.

Vous critiquez l’autorité avec un langage brûlant dans vos chansons. Êtes vous influencés par un parcours artistique en particulier ?

Nous influençons et nous sommes influencés et c’est ça la vie. Nous autocritiquons, nous essayons de chanter la vérité peu importe le prix que nous devons payer (et c’est ça le titre.)
Cependant, quand la question est liée à la réalité amère des imazighens en général et de notre région( Le sud est) en particulier, cela peut paraître horrible comme je l’ai décrit.

Après le succès de l’album Muha et l’album Tilelli quelles sont vous nouveautés artistiques ?

" Awes-i tala " le titre du troisième album du Groupe, qui signifie en arabe "aidez moi à pleurer" est un cri et une lettre aux bonnes consciences dans le monde entier pour prêter une attention, aussi petite soit elle, à ce que vit le peuple amazigh.

Quels sont les sujets les plus importants que vous aborder dans vos nouvelles chansons ?

Nous rejetons le racisme, nous appelons à la coexistence, à la prise de conscience de nous même et de notre réalité, nous incitons à la solidarité, à l’amour et à la liberté. Nous vivons toujours avec l’espoir et nous croyons en l’œuvre.

Dans une de vos chanson, vous vous adressez a Obama, que contient cette lettre ?

Lettre ouverte à Obama, c’est le titre de la chanson, et si vous voulez plus de précisions c’est une lettre ouverte à la communauté internationale. Pour être plus clair, c’est une invitation à l'etatisation de la cause amazighe. Nous sommes fatigués de nous adresser aux responsables locaux, régionaux et nationaux, et la réalité continue d’aller de mal en pis.
Le temps est venu pour que nous partagions avec le monde et que lui aussi partage avec nous nos problèmes, qui sont devenus innombrables.

Votre dernier mot aux visiteurs du site ?

Ils disaient, la démocratie est un comportement. Soyons démocrates par
nos comportements, nos actes et non par nos paroles. Nous demandons à tous les démocrates du monde de prendre conscience et d’être sensibles à ce que vit le peuple Amazigh dans leur terre Tamazgha.

Merci beaucoup.

Traduit de l' arabe par: Yattou Laaouini

 
 
Liens relatifs

· Lire plus dans le sujet affiche


Article le plus lu dans le sujet affiche
· Manifestation à Tinghir ce 26/12/10

Dernier article dans le sujet affiche
· Tinghir: Les TRE enjeux des jeux politiques locaux

Format imprimable  Envoyer cet article à un ami